A Propos

Ce journal est l’histoire du tournage du film « La République des enfants » de Flora Gomes, produit par « Filmes do Tejo II » (Lisbonne) et les « Films de l’Après-Midi » (Paris), à Maputo (Mozambique) du 11 mai au 27 juin 2010.

J’aime le cinéma africain, d’abord pour le défi qu’il représente pour ce continent, souvent pour son côté allégorique et symbolique, parfois révolutionnaire, où la tradition rejoint la modernité. J’avais vu un film de Flora Gomes montrant de réelles inventions de mise en scène, des qualités de direction d’acteurs évidentes, et une joie communicative à travers des propos parfois graves. Flora Gomes aime à manier la symbolique des idées africaines sans pour autant nous attirer dans un guet-apens intellectuel. Ses films ont plusieurs niveaux de lecture et sont accessibles à tous.

Roulante Son - En bas, Pierre et moi avons subi un sort

Roulante Son - En bas, Pierre et moi

Quand l’ingénieur du son du prochain film de Flora m’a parlé de ce projet de tournage, j’ai tout de suite été attiré par le projet, d’abord par l’idée d’une aventure loin de nos conformismes européens qui me fasse sortir enfin de l’atmosphère pesante de Paris, ensuite par l’idée de retrouver les sensations des fondements importants de la vie que j’avais connue au Burkina-Faso.

Enfin la lecture du scénario fit s’envoler les derniers doutes d’un choix difficile, car on me proposait à la même époque le tournage d’un téléfilm comme ingénieur du son. Carrière contre plaisir, je n’ai pas hésité longtemps.

Donc, tant pis, le projet avant tout, je partirai ainsi comme « Directeur technique de l’équipe son » comme aime à me présenter aux autres Pierre, le chef opérateur du son qui me fait confiance depuis de très nombreuses années. Et ça tombait bien, le film promettait d’être riche de matière sonore qu’il nous faudra enregistrer avec des moyens techniques divers et multiples dont la mise en oeuvre me passionne toujours.

 

 

 

 

Notice légale

Ce journal est un récit personnel, qui n’engage que ma responsabilité. Les éléments multimédia sont protégés par les lois sur la propriété intellectuelle, en particulier les photographies et vidéos dont la reproduction est strictement interdite sans mon accord écrit. Toute violation de ceci, particulièrement pour les photos d’acteurs,  sera susceptible de poursuites judiciaires. Les éléments sonores, que nous avons nous-même enregistrés et qui sont diffusés sur ce blog, restent la propriété de « Filmes do Tejo II » et des « Films de l’Après-Midi », ils sont reproduits ici, en très courts extraits, au titre du droit à la citation. Toute reproduction est là aussi strictement interdite. Les cartes et photos satellites sont la propriété de Google.

Seuls les prénoms sont ici cités, mais les personnes qui se reconnaîtraient dans le texte comme sur les photos,  ont, conformément à la loi, le droit de demander la suppression de toutes données personnelles qui les concernent et, bien sûr, j’obtempérerai dès réception de leur requête dûment circonstanciée et légitime.

John John