Les Rôles

Parmi la trentaine de rôles principaux que compte le plan de travail, voici un détail de quelques uns des plus importants du film « la République des enfants » réalisé par Flora Gomes.


La République des enfants - Dubem

La République des enfants - Dubem

Dubem

Danny Glover

Au début du film, Dubem est le conseiller du Président, « the Advisor », étymologiquement celui qui voit en avant. Alors que les ministres ont fuit le Palais et la ville, et que s’est instaurée la République des Enfants, on retrouve plus tard Dubem qui habite une des limousines présidentielles transformées en demeure de fortune avec petit jardinet et cours d’eau aménagé aux abords d’un township.  Il intervient plusieurs fois dans l’histoire pour conseiller, supporter, guider ces enfants, et au final exorciser les enfants soldats de leurs démons, et passer la main à Nuta afin qu’elle devienne à son tour la Conseillère.


La République des enfants - Nuta

La République des enfants - Nuta

Nuta

Melanie de Vales Rafael

Est-ce le fait que sa mère soit malade et que rien ne puisse la guérir que Nuta rêve de devenir médecin ? Après sa rencontre fortuite avec Dubem dans le Palais, Nuta devient le pilier de la République des Enfants, dirige l’hôpital, soigne les enfants, et organise l’administration tournante de la République où chaque jour est désigné un nouveau président. Alors qu’elle estimait n’avoir pas de futur, Dubem lui montre peu à peu la voie et la nécessité pour les enfants de devenir adultes pour accomplir leur destin.


La République des enfants - Mon de Ferro

La République des enfants - Mon de Ferro

Mon de Ferro

Hedviges Mamudo

A tout juste 5 ans, Mon de Ferro a vu ses parents massacrés par les soldats qui l’emportent avec eux. Adolescent il a pris le commandement d’un groupe d’enfants soldats en compagnie de Tigre plus âgé. De village en village, d’école en école, ce groupe d’enfants de tous âges forme peu à peu une colonne impressionnante. Plus tard Mon de Ferro est alors le pacha d’un petit groupe de quatre adolescents mais ceux-ci se révoltent et le mènent jusqu’à la ville de la République des Enfants pour tenter de sortir de leur condition de soldats.


La République des enfants - Chico et Sarah

La République des enfants - Chico et Sarah

Le groupe des Enfants de la République

Chico (Maurice Ngwakum Akisa)
Aimée et Amie (Veronicka et Esther Nwokocha)
Gosse (Georgina Cossa)
Baifaz (Karan Rantula)
Quemo (Mura Rusike)
Sarah (Sarah)

Ils interviennent dans l’organisation et la direction de la République des Enfants. Chico, un peu gauche, a un penchant pour Nuta (qui lui préfèrera Toni), il est organisateur des cérémonies officielles. Les jumelles gèrent une sorte de ministère de la croissance. Quemo est un jour président, Sarah ministre puis secrétaire à l’hôpital.


La République des enfants - Toni, Fatima, Aymar, Bia

La République des enfants - Toni, Fatima, Aymar, Bia

Le groupe des Enfants Soldats

Fatima (Joyce Conceição)
Aymar (Bruno Nhavene)
Bia (Anais Adrianopoulos)
Toni (Stephen Carew)

Fatima est la plus agée de ce groupe d’otages enfants soldats mené par Mon de Ferro. Elle a perdu son enfant quelques temps plus tôt sur un champ de mines. C’est elle qui réussi à maitriser Mon de Ferro et, après une longue errance à travers la savane et la ville, guide le groupe sur le chemin de la rédemption au sein de la République des Enfants.


La République des enfants - Tigre

La République des enfants - Tigre

Tigre

Penasbugo Gudo

Au début du film,  Tigre dirige la troupe d’enfants soldats qui massacre villages et écoles. C’est sans état d’âme qu’il pousse un jeune soldat à tuer les parents de Fatima sous les yeux de celle-ci.


La République des enfants - le gouvernement des adultes

La République des enfants - le gouvernement des adultes

Le gouvernement des adultes

Le Président (Samuel Malumbe)
Ministre de la Culture (Rogerio Manjate)
Ministre du Plan (Candida Bila)
Ministre de l’Économie (Gilberto Mendes)

Au cour du Conseil des Ministres, la ville est le théâtre d’un coup d’état, les adultes, président, ministres et généraux, fuient dans un grand élan de courage, laissant la ville déserte avant qu’elle ne devienne la République des Enfants.